MON ETAT D'ÊTRE


Mon esprit guide mes mouvements, mon âme guide mes couleurs. Les deux utilisent ma main pour accomplir leurs chefs d’œuvres.

Quand je peins, je pense au Divin. Je peux dire que mon corps, mon âme et mon esprit ne font qu’un.

Je suis reliée à la source. Le Divin me regarde, contemple l’œuvre qui se dessine à sa gloire, à son cœur.

Quand je peins, plus rien n’existe autour de moi, j’entre dans une paix et un amour inconditionnel. J’entre dans le monde invisible qui est plus puissant que le visible. Quand je peins, ce n’est pas moi qui peins.

C’est l’ange de Dieu qui m’inspire et me commande. C’est LUI qui me montre sa présence et me dit : regarde avec ton cœur, écoute avec tes yeux. Tu n’es pas toi. Tu es moi.

 

Dans presque tous mes tableaux je peins la croix plus ou moins visible, croix qui se dessine aussi sur notre visage. La crois que je peins sur mes toiles, est la représentation du plan vertical qui est la descente de l’esprit dans la matière et le plan horizontal qui est le vécu de l’humain sur la terre et au centre se trouve la cohérence de ce que nous sommes à l’intérieur « le sacré », et de ce que nous vivons à l’extérieur.


Tout autour de toi n’est qu’Esprit. Les arbres, les fleurs, les animaux, les humains. Ne regarde pas avec tes yeux physiques mais avec les yeux de l’esprit.

 

Quand je peins, je projette toute mon énergie sur la toile mais ce n’est pas mon énergie, c’est celle de la source. La source de l’univers, l’énergie du cosmos.

 

Il y a des regards partout car l’univers nous observe et est partout autour et en nous.

 

Quand je peins, je ne pense pas, j’accomplis ma mission, celle d’être heureuse et en harmonie avec l’univers et avec la Source. Quand je peins, je rends grâce à Dieu. C’est ma façon de le glorifier. Quand je peins, je suis dans le monde parallèle, là où ne subsiste que l’amour du prochain, que la paix de l’âme et de l’esprit.


Quand je peins, je m’efface complètement, mon ego disparaît. Ma conscience commande à mon Ego et lui dit : coopère avec l’Être de Lumière.

Avec les œuvres, je fais le jeu de sons et de lumières. Les tableaux dégagent toute l’Energie cosmique qui par les mouvements vibratoires fait apparaître des regards esprits, ceux qui nous observent du haut.  Quand je peins, je suis heureuse et m’envole vers les hauteurs pour rejoindre les Êtres de lumière. Quand je peins je suis un être de lumière, le corps s’efface, seul mon moi supérieur vit. Alors j’ai décidé que  je peindrais tout le temps en pensée, en esprit pour rester dans les hauteurs et conserver cette paix intérieure.